[creation site web] [logiciel creation site] [creation site internet] [amateurs Guadeloupe]
[amateurs Guadeloupe]
[amateurs Martinique]
[amateurs Guyane]
[jardins botaniques]
[palmiers des Antilles]
[palmiers de Guyane]
[Palmiers utiles]
[maladies et prédateurs]
[articles]
[association]
[]
[phototheque]
[zone des membres]
[liens]
[adresses]
[]
[]
[]
[]
[cartes]
[Ti-Palm' en action]

Ti-Palm'

Tout a commencé, en tapant sur google "palmiers de guadeloupe". Je tombais alors sur un article de léon ROGEZ paru en juin 2003 dans le n°35 du Palmier et intitulé : "Les palmes de Karukéra". Cet article faisait notamment référence à la découverte d'un site dans les environs de Trois Rivières où pousse un merveilleux et emblématique palmier : Aiphanes erosa. La conclusion de l'article était sans conteste : "Si le paradis existe, je suis sûr qu'il est planté d'Aiphanes erosa ".

La litterature propose souvent Aiphanes erosa comme espèce à part entière en la décrivant comme nettement plus petite que Aiphanes minima de Martinique (4-6 m), à stipe annelé très épineux, et connu dans les Antilles francaise uniquement à Trois Rivières en Guadeloupe. Toutefois, ces caractères ne semblent pas suffisants et, en l'état actuel des connaissances, A. erosa reste un synonyme de A. minima.

Ni une, ni deux, habitant moi même la commune de Trois Rivières, je partais de ce pas à la recherche de ce mystérieux palmier.

Après plusieurs expéditions restées vaines, je finissais par découvrir le site identifié par Léon ROGEZ dans son article de 2003. C'est ainsi là,au detour d'un chemin dans le secteur de Grande pointe, alors que la nuit tombait et que j'étais sur le point de faire demi tour, que je tombais nez à nez avec LUI, majestueux, dépassant sa couronne de palmes caractéristique d'une zone déboisée envahie par les lianes et les herbes hautes.

Il était enfin là, en face de moi, absolument magnifique, encore plus incroyable que ce que j'avais pu voir en photos ....

                                                                                                Olivier, juin 2007

  

Association des Amateurs Antillais et Guyanais de Palmiers

A la recherche d'un palmier rare et mystérieux : Aiphanes minima (= A. erosa) 

Cliquez sur les photos pour les agrandir 

Amet

Sit

Dolor

Ipsum

Lorem

Deutsch

Italiano

Nederlands

Français

English

Español

nisi ut aliquip ex ea commodo consequat

quis nostrud exerci tution ullam corper suscipit lobortis

Ut wisis enim ad minim veniam

St lacreet dolore magna aliguam

Sed diem nonummy nibh euismod tincidunt

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer